top of page

Aimez ce que vous Lisez ?

Si nos histoires vous ont touché, n'hésitez pas à les aimer et à les partager. Chaque partage nous aide à faire grandir notre univers !

Guerre Totale - P.5

Hors série - Partie 5

Planète : Inconnue
Date : 2137
 

Le soleil naissant illuminait le ciel, ses premiers rayons se reflétant sur les carlingues lustrées des vaisseaux. Ingénieurs et pilotes se préparaient : les premiers aux derniers contrôles, les seconds à la préparation mentale. Koexner, au front marqué par les batailles passées, et Elara, dont les yeux trahissaient une sagesse au-delà de ses années, échangèrent des regards chargés d'une détermination forgée par de nombreuses épreuves. Chacun à son poste, l'heure était venue.


Le grondement des moteurs emplissait l'air, vibrant à travers la base alors que les vaisseaux s'élevaient avec majesté. Gagnant en vitesse, ils quittaient la terre ferme, s'alignant en une formation aussi précise qu'implacable. Neuf Frégates Pulsar, six astronefs et vingt chasseurs “Aquila 43” composaient l'armada de la résistance, prête à traverser l'espace.


Bale lançait quelques blagues pour détendre l’atmosphère. Mais une question brûlait les lèvres de Spencer, qui finit par demander :

- En fait, qu’est-ce que l'Ordre des Étoiles, commandante ?

Elara lui offrit un sourire mystérieux avant de répondre :

- C’est vrai que je ne vous ai pas tout dit. L'Ordre des Étoiles est une société secrète fondée il y a des siècles. Notre but est de préserver la sécurité, la vérité et d’étudier les phénomènes qui demeurent incompréhensibles pour l’être humain.

- Etudier quoi précisément ? insista Spencer.

- Des forces bien plus dangereuses que les Zélarians dépassent notre entendement. L’être humain, malgré ses progrès technologiques, reste limité dans sa compréhension de phénomènes tels que les capacités psychiques, à l'instar de la psychokinésie de nos ennemis, expliqua Lynx d'une voix empreinte de gravité.

- Attendez, vous pensez que je peux léviter en m’entraînant ? intervient Bale

Lita, dont l'esprit était aussi rapide que ses réflexes au combat, riposta avec un sourire narquois qui ne manquait jamais de désarmer ses adversaires :

- Non tu es bien trop lourd gros lard, rétorqua-t-elle.


Après un bref éclat de rire, l'atmosphère se tendit à nouveau, l'équipage conscient des épreuves imminentes. Le général transmit un message bref et urgent : “Flotte en alerte, Harbinger en vue sous deux minutes. À vos postes.” Dans l'attente tendue, l'équipage se prépara au combat.


Il était là, sous leurs yeux ébahis, un vaisseau immense au-dessus de l’orbite de la Terre. Soudain, des essaims de drones émergèrent de l'obscurité.

Vaisseau spatial : Harbinger

Les étoiles devinrent le théâtre d'une danse mortelle alors que la flotte de la résistance s'engageait. Les Frégates Pulsar, tels des faucons d'acier, maintenaient leur cape, protégées par les astronefs défensifs. Leurs canons pulsaient au rythme des battements de cœur des pilotes. Les chasseurs agiles esquissaient un ballet chaotique, traçant des arabesques lumineuses dans le vide. Ils abattaient les drones avec une précision incroyable, mais ceux-ci ripostaient, laissant derrière eux des amas de débris.


Des astronefs similaires à ceux vus sur la Terre sortirent du Harbinger, qui lui aussi activa ses canons défensifs. Le croiseur se mit à concentrer ses tirs sur eux, tandis que les frégates continuaient d’affaiblir les boucliers de leurs ennemis. À bord du vaisseau d'Elara, écrans et données de combat clignotaient, l'équipage fixé leur mission, contenant leur anxiété. Les détonations des canons Pulsar secouaient la carlingue, le fracas de la bataille résonnant dans leurs os. Lynx, la machine de guerre à l'intelligence presque humaine, activa le camouflage, synchronisée avec l'explosion d'un chasseur ennemi.


Les explosions en chaîne détruisaient des astronefs à bouclier, et un laser du croiseur fauchait deux spationefs Zélarians. Alors que le vacarme de la bataille spatiale faisait rage à l'extérieur, Elara et son équipage se préparaient à l'instant décisif de leur mission : l'infiltration du Harbinger. Les défenses extérieures du vaisseau ennemi, bien que redoutables, commençaient à fléchir sous l'assaut incessant des Frégates Pulsar.

- Préparez-vous à l'insertion, ordonna-t-elle, sa voix trahissant une détermination sans faille malgré la tension palpable. Les membres de l'équipage vérifièrent une dernière fois leurs équipements, conscients que chaque seconde comptait.


L’engin spatial, déjà invisible aux yeux de l'ennemi grâce à son camouflage, glissait silencieusement à travers le chaos de la bataille. Lynx, avec une précision algorithmique, calculait la trajectoire parfaite pour se glisser à travers la brèche du bouclier de l’Harbinger.

- Trajectoire optimisée, commandante. Il est temps, annonça-t-il, ses indicateurs lumineux pulsant au rythme de l'urgence.


Koexner, les yeux fixés sur les capteurs, répondit à l'appel du général qui résonnait à travers le communicateur :

- Nous comptons sur vous. Faites que cela compte.

- Tenez bon, nous faisons aussi vite que possible, répondit-il.


Les derniers tirs de Pulsar élargirent suffisamment la brèche pour le vaisseau d'Elara, qui s'élança à l’intérieur, esquivant les débris et les tirs erratiques. Ils glissèrent dans l'ombre du Harbinger, un silence tendu enveloppant l'équipage. C'était le moment où l'histoire se jouait, où chaque décision pouvait changer le cours de l'avenir.


Ils s’amarrèrent à une passerelle déserte, à l'abri des regards ennemis. À l'intérieur, l'atmosphère était tendue, chaque membre de l'équipe conscient du danger qui les entourait. Lynx et le Dr Kaden s'attelaient immédiatement à la console de la passerelle, leurs doigts volant sur les interfaces holographiques.

- Je suis en train de contourner leurs protocoles de sécurité, murmure-t-il, concentré. C'est une architecture complexe, mais pas impénétrable.

À côté de lui, Lynx, ses circuits intégrés travaillant à une vitesse vertigineuse, acquiesce.

- J'ai accès à leur réseau. Téléchargement de la carte du vaisseau en cours.


Les secondes s'étiraient, les barres de progression se remplissant lentement. Avec un bip final, la porte s'ouvrit sur l'inconnu, révélant les entrailles sombres du Harbinger.


Koexner, vérifiant son arme, prit la tête du groupe.

- En formation serrée, ordonne-t-il d'une voix basse. Spencer, l'arme au poing, suivait de près, ses sens aux aguets. Bale et Taijin, armés jusqu'aux dents, couvraient les arrières, tandis que Tomas et Lita scrutaient chaque ombre. Elara, le regard durci par la détermination, gardait Lynx et Kaden à portée, prête à défendre les cerveaux de l'opération.


Le silence oppressant des couloirs du Harbinger était rompu uniquement par le son étouffé de leurs pas. Soudain, un grésillement émana de l'appareil de communication du commandant, suivi d'un calme définitif.

- Le croiseur ne répond plus, annonça-t-il, son regard trahissant une pointe d'inquiétude.


L'équipe se regroupe autour d'une console éclairée d'une lueur fantomatique. Lynx, ses capteurs analysant rapidement les données, proposa un changement de plan.

- Les données suggèrent que les moteurs des ailes gauche et droite sont moins gardés et pourraient être des points faibles. Si nous les neutralisons, nous pourrions forcer le vaisseau à une mise en veille d'urgence, exposant ainsi le générateur principal.


Koexner hocha la tête, pesant rapidement les options.

- On se divise en deux groupes. Elara, emmène Spencer, Lita et Kaden à l'aile droite. Taijin, Tomas, Bale et moi, nous nous occuperons de la gauche. Lynx, tu restes au centre pour guider et coordonner l'assaut.


La pilote acquiesça, son regard déterminé.

- On se retrouve au générateur principal. Que chacun veille sur l'autre.

Les deux groupes se séparèrent, disparaissant dans les ombres comme des spectres. Lynx, resté seul au centre de commandement improvisé, déploya un réseau de drones de reconnaissance miniatures.

- Je vais surveiller vos progressions et détourner l'attention des défenses internes.


À mesure que les deux groupes avançaient, les drones s'activaient, piratant les caméras de sécurité et créant des leurres holographiques pour tromper les patrouilles ennemies. Malgré les échos lointains des combats, les équipes avançaient résolument vers leurs objectifs.


Dans l'aile droite, Elara et son équipe utilisaient des charges de brouillage pour désactiver les capteurs de mouvement, tandis que dans l'aile gauche, Koexner et son groupe déployaient un champ d'invisibilité temporaire, une technologie expérimentale mais efficace.


Les deux moteurs furent atteints presque simultanément. Les charges explosives furent placées, les minuteurs synchronisés.

- Explosion dans trois, deux, un...

Deux détonations sourdes secouèrent le vaisseau, et les lumières s'éteignirent, plongeant le Harbinger dans l'obscurité. Les systèmes de secours s'activèrent, et le chemin s'illumina d'une lumière d'urgence rougeâtre.

- Rassemblement au générateur principal, ordonne Lynx. La dernière phase commençait maintenant.

Alors qu'ils progressaient à toute vitesse, Taijin s'immobilisa soudain, crachant du sang, avant de s'effondrer, révélant une lame étrange fichée dans son dos. Tomas et Bale se ruèrent à son secours. Koexner, l'arme au poing, ressentit un frisson glacial lui parcourir l'échine.

- Taijin ! répond-moi ! Tomas, fait quelque chose ! hurla-t-il.

- Je.. il est trop tard…, murmura–il, les yeux embués de larmes.

Une silhouette imposante émergea des ténèbres, éclairée par la lumière rouge sinistre. C'était une abomination, le fruit d'un Zélarian et d'un humain, une créature d'1,90 mètre au visage hideux.

hybride Zélarian

Koexner, consumé par une rage qui puisait ses racines dans la perte de sa camarade tombée, ouvrit le feu. Chaque balle portait le poids de sa vengeance et de sa douleur, transperçant l'hybride qui tomba au sol en poussant un cri strident, gesticulant dans une danse macabre.

- Il faut y aller. Nous pleurerons nos pertes plus tard, mes amis, dit-il le visage stoïque.


Ils reprirent leur route, traversant les couloirs sombres et sinistres du Harbinger. Ils avançaient rapidement mais avec prudence, conscients que chaque ombre pouvait cacher un nouveau danger.


À l'approche du cœur principal, l'atmosphère se chargea d'une tension palpable. Soudain, une salve de tirs les força à se mettre à couvert. Des Zélarians hybrides, armés et prêts à défendre leur vaisseau jusqu'à la dernière goutte de leur sang, leur tendaient une embuscade.


- En position ! commanda Elara, son arme prête.

Elle jeta un regard rapide autour d'elle, évaluant la structure de la salle - les colonnes de soutien, les balcons surélevés, des passerelles qui s'entrecroisaient au-dessus de leurs têtes.

- Kaden, déploie les tourelles ici et là, dit-elle en pointant vers les points stratégiques, et Lita, ce bouclier doit tenir.

Il acquiesça, ses doigts volant sur son dispositif portable. En quelques secondes, des tourelles surgirent du sol, leurs canons se tournant vers l'ennemi. La technicienne, concentrée, activa le bouclier énergétique, une aura vibrante qui les enveloppa, absorbant les tirs ennemis.

- Spencer, suis moi sur le flanc gauche.

- Bale, Lita, prenez le droit. On les prend en tenaille, ordonna Koexner, son regard déterminé balayant la salle. Tomas, reste avec moi. Kaden, continue de surveiller les hauteurs et prépare toi à une ouverture pour poser les explosifs.


L'atmosphère était saturée de cris de guerre et de détonations alors que les équipes se faufilaient avec une précision mortelle, utilisant les colonnes comme couverture. L’équipe d’en bas fournissaient un barrage de tirs soutenu, couvrant Spencer et Elara qui se glissaient habilement vers une position avantageuse. De l'autre côté, Bale et Lita progressaient prudemment, utilisant les débris comme bouclier contre une nouvelle vague d'ennemis. La technicienne grimaça de douleur en sentant une balle lui transpercer le bras.


Un hybride surpuissant surgit soudain, prenant Spencer par surprise et le projetant contre une rambarde. Elara fut frappée d'un revers brutal qui l'envoya valser au sol. La situation semblait désespérée.


Spencer, dans un élan de désespoir, attaqua mais fut rapidement maîtrisé et étranglé. La commandante, malgré la douleur lancinante, réussit à blesser l'hybride à la jambe. Cependant, elle fut soudainement paralysée par la psychokinésie de la créature. Profitant de l’attention divisée, Spencer sortit un couteau à lame en fusion de sa botte et trancha le bras du monstre. Un hurlement de strident retentit alors qu’il continuait son assaut, coupant la jambe de l'hybride avant de lui trancher la tête, libérant Elara de l’emprise mentale.


En bas, le bouclier protecteur du Docteur montrait des signes de faiblesse, des fissures se formant sous l'assaut continu des Zélarians. Lorsqu'il céda finalement, Koexner se positionna instinctivement devant ses deux alliés, prêt à les protéger de son propre corps.


C'est alors que des cris retentirent d'en haut, et plusieurs Zélarians tombèrent, abattus par une force invisible. Un objet métallique s'écrasa avec force au milieu des ennemis, libérant des arcs électriques qui les électrocutèrent. De la fumée s'éleva, et à travers elle, des yeux bleus brillèrent d'intelligence.


- Désolé pour le retard, commandant Koexner, il y a eu quelques complications sur le chemin, annonça Lynx, sa voix synthétique trahissant une urgence contrôlée.

- Je suis content de te voir. Va aider Bale et Lita, ils sont en mauvaise posture, répondit-il.

- Tout de suite. C’est l’heure du ménage ! déclara-t-il avec une détermination froide, bondissant vers le balcon en direction de ses alliés.

- Docteur, posez les charges explosives, on vous couvre ! Alors que lui et Tomas reprenaient leur position défensive, prêts à tenir la ligne aussi longtemps que nécessaire pour qu’il puisse accomplir sa tâche cruciale.


Après un combat d'une intensité féroce, le silence tomba soudainement, lourd et inattendu. Autour du générateur, l'équipe se rassembla, épuisée mais triomphante.


- Les charges sont en place, nous pouvons partir ! s'exclama le Docteur.

Mais son enthousiasme s'évanouit lorsqu'il vit la télécommande trembler dans sa main. D'un geste résolu, Koexner la lui arracha.

- Je le ferai. Évacuez, c'est un ordre !

- Commandant, non…murmura Lita, la tristesse transparaissant dans sa voix, son bras blessé serré contre elle.

Il vacilla, un filet de sang s'échappant de ses lèvres, une douleur fulgurante l'agenouillant. Spencer et Bale le soutinrent, leurs yeux reflétant un mélange de respect et de désespoir.

- C'est fini pour moi… Je n'aurais jamais pu rêver d'une meilleure équipe, d'une famille comme vous. Je ne supporterai pas d'en perdre une autre.


Un silence solennel les enveloppa. Avec une étreinte qui portait toute leur gratitude et leur chagrin, ils firent leurs adieux. Désormais seul, il s'adossa aux commandes du générateur, une photographie de sa femme et de ses enfants à la main.

- Encore quelques instants, et je vous rejoindrai, mes amours, songea-t-il, la photo pressée contre son cœur battant.


Le vaisseau d'Elara s'éloigna du Harbinger, laissant derrière lui un champ de débris où flottaient les vestiges de la flotte et des défenses ennemies. Personne, à part eux, n'avait survécu. À l'intérieur, chaque visage portait les stigmates des sacrifices endurés. Lorsque l'onde de choc de l'explosion secoua l’engin, un silence lourd de sens s'abattit sur l'équipage. Dans ce tremblement, ils comprirent que le sacrifice de Koexner avait scellé leur victoire amère. Mais pour combien de temps ?



À suivre…

 

Imaginé et écrit par Kint

Posts similaires

Voir tout

Votre Avis Compte, Laissez un Commentaire

Nous adorons lire vos réactions et vos idées. Partagez vos impressions et discutez avec la communauté dans la section commentaires !

bottom of page