top of page

Aimez ce que vous Lisez ?

Si nos histoires vous ont touché, n'hésitez pas à les aimer et à les partager. Chaque partage nous aide à faire grandir notre univers !

La Forêt Enchantée - P.1

Dernière mise à jour : 29 nov. 2023

Hors série - Partie 1

Planète : Inconnu
Date : Inconnu
 

La forêt enchantée de Lorianel, arborée de magnifiques séquoias géants s'élevant à des dizaines de mètres, était un véritable spectacle pour les yeux. La flore luxuriante ajoutait une touche de couleur à la scène, et l'humidité rendait l'atmosphère lourde ; cela était paradisiaque pour Girlato. Il y vivait en reclus depuis plus de dix ans. Cet elfe âgé avait autrefois été un guerrier héroïque. Il s'était exilé de la cité de Don Blatha après avoir perdu ses enfants dans une guerre absurde, un déchirement qui le hantait toujours.


Chaque soir, de jeunes centaures venaient lui rendre visite pour écouter les histoires du vieil ermite. Ce soir-là, Alya s'avança, tenant dans ses mains un bouquet qu'elle avait cueilli avec son petit frère Bretan pour l'offrir à Giralto. Il en fut surpris et comblé, car ces enfants lui apportaient ce qu'il avait perdu jadis.

Deux autres, Zento et Zola, prirent place près de la cheminée en demi-cercle face à l'ermite, impatients d'écouter l'histoire.

- Ce soir, je veux entendre une histoire de guerriers ! dit Bretan.

- Non ! Les trois aventuriers des terres nouvelles !

- Et moi je veux...

- Du calme, du calme les enfants, coupa le vieil elfe. Ce soir, c'est au tour de d'Alya de choisir, on avait dit chacun son tour.


Ils ne dirent plus un mot et acquiescèrent à ses propos. Ce soir-là, elle choisit l'histoire des gardiens du monde et des forces de la nature.


Ainsi, il put commencer son histoire :

- Dans un monde dominé par l’être humain, où les elfes, les nains, les centaures et toutes les autres créatures magiques devaient se cacher, où la technologie détruisait le monde à petit feu, des forces de la nature se réveillèrent : les Kaijus.

- C'est quoi un Kaiju, grand-père ? interrompit Zento.

- Ce sont des bêtes immenses qu'aucun être mortel ne peut affronter. Elles sont nées de la Terre elle-même bien avant toutes les autres espèces. Leur mission est de protéger la terre de sa destruction et du mal qui peut la ronger.

- Wooaaah ! dirent-ils en chœur.

- Parangon, le premier qui se réveilla sous une ville portuaire, l'engloutit...


Un bruit venant de l’extérieur interrompit le récit du vieil elfe, suivi d’un grognement inquiétant. Le visage de l'ermite se durcit.

- Ce n'est rien les enfants, restez ici, je reviens vite.

- Non grand-père ! Reste avec nous, j'ai peur, dit Bretan.

- N'ayez crainte, la maison est protégée par un sortilège que Dame Eilana a conçu. Alya, tu es la plus grande, veille sur eux.

- Oui grand-père!


Il ferma la vieille porte en bois derrière lui et entendit des cris déchirants résonner dans l'air. Puis, un silence pesant s'installa. À quelques pas de sa demeure, dans une clairière éclairée par la lueur argentée de la lune, gisait une créature magique. Elle était majestueuse, même dans sa douleur. Ses ailes, semblables à celles d'un aigle, étaient déchirées. Son corps, élancé et gracieux, portait des marques de brûlures et de coupures. Ses yeux, d'un rouge profond, étaient emplis de douleur et de peur. Sensible à la faune sauvage, il s'avança avec prudence, murmurant des paroles apaisantes dans la langue ancienne des elfes. La créature, bien que méfiante, sembla reconnaître en lui un ami. Il posa doucement sa main sur l'aile blessée, et une douce lumière verte émana de ses doigts. La magie de guérison des elfes était puissante ; les blessures de la créature commencèrent à se refermer miraculeusement. Mais, épuisée de la traque dont elle avait été victime, Giralto décida de l’emmener dans sa grange pour qu’elle s’y repose dans le nid douillet qu'il avait préparé, dans une grange à côté de sa demeure.


Les jeunes centaures les avaient rejoint à l’extérieur, et Alya, s’approchant les yeux brillant de curiosité, demanda :

- Qu'est-ce que c'est, grand-père ?

- C'est un Phénix, répondit-il. Un majestueux oiseau ancien et rare, symbole de renaissance et d'immortalité. Ce soir, mes enfants, vous avez été témoins d'une magie rare, que peu ont eu la chance de voir.


Ils étaient émerveillés par la créature, mais une fois qu’elle fut confortablement installée, l'ermite décida de rentrer auprès du feu, afin de la laisser se reposer.


Alors que Giralto reprenait son récit, une brise froide s'engouffra soudainement dans son habitation, portant avec elle des murmures inquiétants. Les jeunes centaures se blottirent les uns contre les autres, leurs oreilles dressées vers la source du bruit. Serait-ce une autre bête majestueuse ? Ou quelque chose de plus inquiétant ?



À suivre…

 

Imaginé et écrit par Kint




32 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comentarios


Votre Avis Compte, Laissez un Commentaire

Nous adorons lire vos réactions et vos idées. Partagez vos impressions et discutez avec la communauté dans la section commentaires !

bottom of page